Miyagikyo Distillerie : les bâtiments

Distillerie Miyagikyo

Le succès de la distillerie Yoichi, la première distillerie de whisky japonais créée en 1934 par le père fondateur du whisky japonais, Masataka Taketsuru, lui donne des ailes et il fonde quelques décennies plus tard, en 1969, sa deuxième distillerie : la distillerie Miyagikyo.

Masataka Taketsuru pensait qu’il était important de mélanger les whiskies provenant de différents types de climat d’où la création et l’installation de la distillerie Miyagikyo sur l’île d’Honshu près de Sendai.

Le propriétaire de la distillerie Miyagikyo est la marque NIKKA WHISKY.

Le whisky produit par la distillerie Miyagikyo se distingue par un caractère fruité. On peut le comparer au whisky du Speyside en Ecosse.

Les malts de la distillerie Miyagikyo, assemblés aux malts de la distillerie Yoichi, permettent d’élaborer de somptueux whiskies japonais dont la réputation dans le monde n’est plus à faire aujourd’hui, tant les récompenses pleuvent sur ces exceptionnels nectars. Parmi ces whiskies japonais réputés mondialement, nous pouvons citer par exemple :

-> Le whisky Nikka Taketsuru 17 ans
-> Le whisky Nikka Taketsuru 21 ans
-> Le whisky Nikka from the Barrel

La particularité de la distillerie Miyagikyo est sa distillerie de grain. Elle dispose encore d’une colonne en cuivre datant du 19ème siècle !

Présentation des whiskies single malts de la distillerie Miyagikyo

  • Whisky Miyagikyo Non Age – 43% – Précis, lichen, muscade, noix, sous bois, abricoat
  • Whisky Miyagikyo 10 ans – 45% – Poire, vanille, caramel, agrumes, fines notes de sherry
  • Whisky Miyagikyo 12 ans – 45% – Poire, café, noix de pécan, sherry, épicé
  • Whisky Miyagikyo 15 ans – 45% – Noix, épices, rancio, miel, sherry, poire mûre
  • Whisky Miyagikyo 1988 – 57% – Envoutant, bois neuf, ananas, basilic, melon et rose, tourbe légère
  • Whisky Miyagikyo 1997 Coffey Grain – 58% – Ample, Fruits mûrs, tilleul, épices, cire d’abeille, camphre
  • Whisky Miyagikyo 1998 Coffey Malt – 62% – Equilibré, fin, herbacé, épicé, sous-bois, abricot et fraise

Histoire de la distillerie Miyagikyo

Achevée en 1969, la deuxième distillerie de malt de Nikka se trouve dans la préfecture de Miyagi. Le fondateur de Nikka, Masataka Taketsuru, avait deux conditions préalables pour l’emplacement. Premièrement, elle devait être située plus au sud que la distillerie Yoichi et deuxièmement, elle devait disposer d’une bonne source d’eau. La ville de Sendai était l’endroit idéal, juste à côté de la rivière Nikkawa. La distillerie Sendai, puis Miyagikyo, est ainsi née.
Les whiskies de la distillerie Miyagikyo sont souvent comparés à un style de scotch des Lowlands, avec des notes plus douces qui contrastent avec les whiskies plus lourds et plus fumés de la distillerie Yoichi. “À Yoichi, les alambics sont petits et trapus, et ils sont alimentés directement au charbon”, explique Tadashi Sakuma, blender en chef de Nikka. “En revanche, les alambics de Miyagikyo sont beaucoup plus grands et plus hauts, ce qui permet d’obtenir un alcool plus vif et plus floral.” Comme les distilleries japonaises n’échangent traditionnellement pas leurs whiskies, le fait d’avoir une deuxième distillerie au profil différent permet aux assembleurs d’avoir une palette plus large. “Yoichi et Miyagikyo sont évidemment différents”, explique Sakuma. “Donc même si vous faites exactement la même chose, les résultats ne le seront pas”.

La distillerie Miyagikyo abrite également l’alambic Coffey de Nikka, du nom de l’inventeur irlandais Aeneas Coffey qui a breveté un style d’alambic continu à deux colonnes. Taketsuru a appris pour la première fois comment le whisky de grain était distillé dans les alambics Coffey lors de son apprentissage en 1919 à Bo’ness en Écosse. Des décennies plus tard, en 1963, Taketsuru a importé un alambic Coffey d’Écosse et l’a installé dans la distillerie Nishinomiya de Nikka, près de Kobe, mais il l’a ensuite transféré dans la distillerie Miyagikyo, où il continue à produire un spiritueux de grande qualité. L’utilisation de cet ancien alambic confère au distillat des caractéristiques particulières, mais ce qui est le plus inhabituel, c’est la décision de Nikka de produire un whisky 100 % malt à l’aide de l’alambic Coffey, ce qui n’est pas une tradition en Écosse.

Retour haut de page