Est-ce que le whisky vieillit en bouteille ?

vieilles bouteilles

Le whisky, contrairement au vin, ne vieillit pas en bouteille. Donc même si une bouteille d’un whisky de 15 ans est conservée pendant 10 ans, il s’agira toujours d’un whisky de 15 ans.

Pourquoi le whisky ne vieillit pas en bouteille comme le vin ?

Pour comprendre pourquoi le whisky ne vieillit pas après avoir été mis en bouteille, il faut d’abord comprendre ce qui se passe lorsqu’un whisky est vieilli. Avant d’entrer dans les détails dans la partie suivante, disons déjà que le whisky obtient couleur et saveur du bois du fût dans lequel il est stocké. Une fois le whisky sorti de fût et mis en bouteille, il n’y a plus d’échange avec le bois qui donne du caractère au spiritueux. L’embouteillage procure un environnement stérile, isolé du monde extérieur, qui empêche l’oxydation.

Mais alors, pourquoi le vin vieillit il en bouteille lui ?

La différence est que le vin contient beaucoup plus de tanins. Les tanins sont des composés dérivés du raisin qui contribuent à la couleur et à la texture du vin. La forte concentration de tanins se dégrade avec le temps, ce qui modifie le profil gustatif du vin. Un autre aspect est l’oxydation, qui se produit lorsque le vin se combine avec l’air dans la bouteille.

Le whisky contient également des tanins, qu’il tire du bois du fût. Il contient beaucoup moins de tanins que le vin, au point que son goût ne change pas radicalement lorsqu’il est mis en bouteille (et correctement stocké). Cela signifie qu’il est inutile de conserver votre whisky chez soi pendant des années avant de le déguster.

Comment le whisky vieillit il ?

futs de whisky pour le vieillissement
futs de whisky pour le vieillissement

Après la distillation, le whisky est stockée dans des fûts. Les longues périodes de vieillissement éliminent les arômes agressifs de l’alcool brut et permettent au whisky d’extraire la saveur et la couleur du chêne. Le maître assembleur, qui s’efforce de développer un caractère spécifique et de conserver le style de la distillerie, détermine généralement le type de baril utilisé pour la maturation.

Le temps nécessaire au processus de vieillissement varie en fonction du spiritueux. Le whisky écossais doit être vieilli pendant au moins trois ans, alors que le “whiskey” américain n’en nécessite que deux. De nombreuses bouteilles ont un vieillissement beaucoup plus long. Beaucoup de whiskies réputés sont des 12 ou 15 ans d’âge et la durée du passage en fût peut être encore plus longue pour des whiskies d’exception.

Le stockage en fût produit un échange entre le bois et le whisky. Les changements de saisons provoquent des contractions dans le bois de chêne qui va absorber puis relâcher du liquide en fonction de la chaleur. Plus le whisky aura vieilli en fût, plus l’échange bois/whisky aura été important.

En résumé, le vieillissement en fût permet au whisky :

  • de gagner en saveurs
  • d’adoucir les arômes indésirables
  • d’obtenir une coloration dorée

Qu’est-ce que signifie vraiment la mention d’âge sur un whisky ?

Le whisky doit être vieilli pendant un temps minimum qui varie suivant les payes. Le whisky écossais doit par exemple être vieilli pendant au moins trois ans.

Si une bouteille de whisky comporte une mention d’âge, par exemple 15 ans, cela signifie que le whisky le plus jeune contenu dans la bouteille a au moins 15 ans.

Le whisky de grain est le plus utilisé dans les marques de whisky blended âgés de 3 à 5 ans. Il est également courant pour des spiritueux vieilli plus longtemps, comme du 12 ans d’âge. Dès lors, on sait que ces bouteilles seront des mélanges dont aucun liquide n’a moins de 12 ans. Ce qui signifie aussi que des expressions vieillies plus longtemps peuvent être utilisées pour donner du caractère au blend.

Le whisky se dégrade-t-il lorsque la bouteille a été ouverte ?

Si vous avez déjà ouvert la bouteille et laissé entrer de l’air, vous risquez de perdre le goût original du whisky à cause de l’oxydation. Mais cela mettra du temps à se produire

Retour haut de page